dimanche 8 octobre 2017

Quelques films en vrac (très) recommandables vus ces derniers temps

Mais pas forcément récents, ce sont des emprunts de DVD à la médiathèque de Périgueux...

Dans l'ordre chronologique :

- sorti en juin 1936

L'extravagant Mr DEEDS, de Franck Capra

L'histoire d'un dandy original et tête-en-l'air, qui hérite d'une fortune colossale qu'il n'attendait pas et qui le laisse totalement indifférent. Il dilapide le magot. Mais d'autres héritiers potentiels ne le voient pas de cet oeil, et lorsque, ramené à la réalité par diverses aventures, il voudra faire profiter des foules de paysans pauvres de sa fortune, il aura fort à faire devant les tribunaux pour ne pas être considéré comme un demeuré. Un excellent Gary Cooper avec une scène finale d'anthologie pour son procès.
Du cinéma américain progressiste d'entre-deux-guerres. Génial.

























- Sorti en juin 2007 : Nue propriété, de Joachim Lafosse

Un couple déchiré, deux grands garçons qui vivent avec leur mère dans la maison familiale "d'avant", laquelle était une propriété de la famille paternelle mais dont la maman est désormais propriétaire. Le conflit va enfler avec les deux grands qui ne supportent pas l'idée que leur mère vende la maison pour refaire sa vie comme elle l'entend. Un rôle épatant pour Isabelle Huppert, en mère déchirée entre ses désirs de vie nouvelle et la confiance qu'elle veut conserver avec ses enfants. Un film grinçant, "un huis-clos implacable", comme ils disent sur Allociné. Le fils ainé est joué par Jérémie Renier, très cynique et intraitable, aux côtés de Yannick Renier, qui est aussi son vrai demi-frère dans la vraie vie...
















Yannick et Jérémy (à droite) Renier
 
























- En juillet 2011, Chico et Rita de Fernando Trueba et Javier Mariscal

Un film d'animation musical sur la vie d'un pianiste cubain qui devient célèbre dans les bas-fonds de la Havane puis sur les scènes les plus prestigieuses. Son histoire d'amour avec la belle chanteuse de jazz Rita est l'occasion de repasser, en musique, le fil de l'histoire cubaine depuis l'après-guerre jusqu'à aujourd'hui...
Très chouette.

























- En avril 2012, Tyrannosaur, de Paddy Considine

Un type d'un certain âge (la soixantaine ?) totalement à la dérive, imbuvable, très susceptible et hyper nerveux, rencontre une vendeuse cul-bénite qui se prend d'amitié pour lui, mais qui fera douloureusement les frais de cet élan humaniste.

Un film génial qu'il faut trouver quand on aime chercher...

Peter Mullan et Olivia Colman jouent les magnifiques protagonistes de ce drame britannique qui penche, on s'en doute, vers Ken Loach.

























- En juillet 2014, Boyhood, de Richard Linklater

Toute une jeunesse américaine, avec les mêmes acteurs, réunis chaque année pendant 12 ans pour la réalisation crédible de ce film unique, d'une grande sensibilité et qu'on suit avec passion sans s'ennuyer une seconde, malgré ses 2 heures et 45 minutes...

























Et pour finir...

- En juin 2015, Mustang, de Deniz Gamze Ergüven

La question du devenir des jeunes filles d'aujourd'hui, dans les campagnes turques. On est dans une famille des classes moyennes, au moment où 5 soeurs orphelines, élevées par leur oncle et leur grand-mère, parviennent à l'âge où, dans leur société, l'on ne peut plus tolérer leurs façons libres et provocantes de fillettes courant au dehors de la maison les cuisses nues. Ce qui commence légèrement finit en drame total, et on ne peut que se prendre de sympathie pour ces fillettes qui tombent de très haut dans le monde des adultes.
Excellent.































Aucun commentaire:

Publier un commentaire

postiches