jeudi 20 octobre 2016

Je ne sais pas si cette tour est faible,

en tout cas, il este certain qu'on s'en délecte à Sion. Car elle a un gros succès. Comme sa grande soeur, elle a les pieds dans l'eau, mais salée chez nous.
























Le symbole pacifiste culmine à 32 mètres au-dessus des parasols.
























Je crois me souvenir que c'est Maupassant, qui détestant la création, aimait y grimper, parce que disait-il, "c'est le seul endroit d'où on ne la voit pas dans le paysage parisien..."


Mais la vendéenne est de nature modeste et nul n'est invité à y grimper. Orange haut désespoir.








































Et que voit-on sous les jupes de la belle ?


















D'aimables formes géométriques mais parfaitement dénuées de poétiques et suaves rotondités.


Cet amas de ferrailles est le dernier témoin d'une manifestation foutraque de fadas de la mob à l'ancienne, qui ont déambulé des Sables d'Olonne jusque sur ma plage préférée...






Aucun commentaire:

Publier un commentaire

postiches