lundi 24 octobre 2011

Geocaching, première !

L'activité consiste à trouver des objets disséminés dans la nature par de facétieux schtroumpfs qui font rien qu'à imaginer des jeux de pistes pour des internautes complices et joueurs également. Il suffit de s'inscire sur le site (c'est anglo-saxon, donc pas mal en anglais, mais pas trop compliqué)

http://www.geocaching.com/

Ensuite on peut être seulement trouveur, cacheur, ou les deux bien sûr. L'idée est de se débrouiller avec quelques indications topographiques pour trouver un objet (généralement une boîte plastique hermétique) dans laquelle se trouvent un ou plusieurs objets. On trouve les indications sur le site internet, on s'y rend et une fois l'objet trouvé, on signale son passage dans un carnet de la boîte, puis de retour à la maison, on l'indique sur la page créée par le créateur de la cache.

On a testé, on a choisi l'objet le plus proche de la ville de Périgueux, le gué de Campniac. On s'est débrouillé sans GPS et on a trouvé l'objet avec de la chance, car il y avait une étape préalable (un "hint" en anglais = un indice) qu'on n'a jamais pu trouver en revanche.

On a écrit notre passage sur le carnet (à disposition dans la boîte) et on a remplacé un échantillon de parfum par une coloquinte qu'on avait apportée exprès.
















Ce fut donc un essai réussi, même si l'un des intérêts de ce petit jeu est aussi de découvrir de nouveaux lieux étonnants. Là, on était en terrain connu, mais on va aller traîner dans les bois, les champs, et les villages qu'on ignore encore...

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

postiches